Close

Slider Title

Court Extrait
See More

Slider Title

Court Extrait
See More

Our Services

Our services run deep and are backed by over ten years of experience.
Your service title
Give us a brief description of the service that you are promoting. Try keep it short so that it is easy for people to scan your page.
Your service title
Give us a brief description of the service that you are promoting. Try keep it short so that it is easy for people to scan your page.
Your service title
Give us a brief description of the service that you are promoting. Try keep it short so that it is easy for people to scan your page.

AFROKANLIFE – Afro Inspiration : Stephie-Rose Nyot fondatrice ‘Je parle le Bassa 2.0’

septembre 22, 2014

Stephie-Rose Nyot est une jeune Camerounaise vivant à Montréal au Canada. Elle est la promotrice de la page facebook “Je parle le Bassa 2.0”. Elle nous en dit plus sur ce projet et ses motivations.

Bonjour Stephie-Rose , peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Bonjour, mon nom est Stéphie-Rose Nyot, j’ai 25 ans. Je suis française d’origine camerounaise et je finis actuellement une maîtrise en communication et développement éducationnel à Montréal, Canada.

Partant du nom de ta page on en déduit que tu es Camerounaise, quels rapports entretiens-tu avec ce pays ?

Le rapport que j’ai avec le Cameroun est assez étroit. Étroit dans la mesure où physiquement, je n’ai pas eu l’occasion d’y aller très souvent. Cependant à travers mes parents, mon entourage et mes recherches personnelles la culture camerounaise est omniprésente dans ma vie.

Qu’est ce qui t’a inspiré à créer cette page facebook « Je parle le Bassa 2.0 » ?

Pourquoi la création de la page Facebook, Je parle le bassa 2.0, eh bien tout simplement car ayant quitté le cocon familial, lieu privé où ma famille s’exprimait en bassa, je me suis rendue compte de manière déplorable et stressante que je perdais cet héritage, cette marque identitaire importante. Par la suite, je fis quelques recherches en ligne mais je n’y trouvais pas mon compte. Étant familière avec les réseaux sociaux, étudiant et travaillant dans la communication j’imaginais l’idée de donner des cours de bassa en ligne grâce à la multitude de possibilités qu’offre la nouvelle génération d’internet, le web 2.0.

Stephie-Rose Nyot est une jeune Camerounaise vivant à Montréal au Canada. Elle est la promotrice de la page facebook “Je parle le Bassa 2.0”. Elle nous en dit plus sur ce projet et ses motivations.

B

Partant du nom de ta page on en déduit que tu es Camerounaise, quels rapports entretiens-tu avec ce pays ?

Le rapport que j’ai avec le Cameroun est assez étroit. Étroit dans la mesure où physiquement, je n’ai pas eu l’occasion d’y aller très souvent. Cependant à travers mes parents, mon entourage et mes recherches personnelles la culture camerounaise est omniprésente dans ma vie.

Qu’est ce qui t’a inspiré à créer cette page facebook « Je parle le Bassa 2.0 » ?

Pourquoi la création de la page Facebook, Je parle le bassa 2.0, eh bien tout simplement car ayant quitté le cocon familial, lieu privé où ma famille s’exprimait en bassa, je me suis rendue compte de manière déplorable et stressante que je perdais cet héritage, cette marque identitaire importante. Par la suite, je fis quelques recherches en ligne mais je n’y trouvais pas mon compte. Étant familière avec les réseaux sociaux, étudiant et travaillant dans la communication j’imaginais l’idée de donner des cours de bassa en ligne grâce à la multitude de possibilités qu’offre la nouvelle génération d’internet, le web 2.0. Lire la suite de l’article :http://www.afrokanlife.com/apprendre-langue-bassa-facebook/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *